Social Selling : 5 chiffres pour mieux cerner l’importance des réseaux sociaux dans les processus de vente

Aucun secteur d’activité n’échappe à l’influence des réseaux sociaux. Assez logiquement, les commerciaux s’adaptent à ces usages, qui génèrent autant de nouvelles opportunités. Twitter, fort de ses 304 millions d’utilisateurs actifs mensuels, et LinkedIn, qui compte quelque 380 millions d’utilisateurs dans le monde entier, s’imposent peu à peu comme de terrains de prospection privilégiés. Microsoft Ideas vous aide à y voir plus clair sur cette nouvelle approche commerciale qu’est le social selling.

78% des vendeurs qui utilisent les plateformes de réseaux sociaux s’en sortent mieux que ceux qui ne le font pas.

Ce pourcentage, avancé par Forbes, traduit de façon nette cette nouvelle prééminence des réseaux sociaux dans les processus commerciaux : l’époque où le vendeur utilisait la méthode du phoning comme point de contact unique avec le client potentiel est révolue. Place désormais à une stratégie digitale plus pointue et plus en phase avec l’air du temps.

Car désormais, il est en effet possible d’« identifier ses clients en amont, et trouver non plus un mais plusieurs points de contact avec une même entreprise par le biais des réseaux sociaux », indique Sébastien Petit, Social Media Lead de Microsoft France.

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez-ici 

MG

Your Turn To Talk

Leave a reply:

Votre adresse email ne sera pas publiée.